Le souffle de Mars

Un tourbillon de poussières sur la planète Mars.

Ce superbe tourbillon martien a été photographié le 14 mars 2012 par la caméra à haute résolution de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. Haut de 20 km, mais large de 70 m à peine, il a été surpris dans la plaine boréale d'Amazonis. Une vue plus générale a été obtenue par une autre caméra de la sonde.

À deux semaines du solstice d'été dans l'hémisphère Nord de Mars, il n'est pas étonnant d'observer ce genre de phénomène. Le Soleil est en effet au plus haut dans le ciel et chauffe efficacement l'air près du sol. Un tourbillon se crée lorsqu'une poche d'air chaud s'élève, emportant de la poussière, et se met à tourner.

Les vents dans ces tourbillons peuvent dépasser les 100 km/h. Mais la pression atmosphérique est si faible sur Mars qu'ils ne peuvent soulever que de fines poussières.

Un autre tourbillon martien est visible dans le numéro d'avril de Ciel & Espace, actuellement en kiosque.

David Fossé, le 6 avril 2012

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La sonde Exomars TGO photographie Mars au plus près

    La sonde européenne Trace Gas Orbiter (TGO) a commencé ses observations de Mars. Si plusieurs de ses instruments doivent étudier l’atmosphère de la planète rouge, elle possède tout de même une caméra capable de prendre des images de la surface avec une bonne précision.

  • L'image du jour : Soyouz bénie par un pope

    La tradition ne date pas de Gagarine, mais elle est tout aussi scrupuleusement suivie que les autres étapes qui, à Baïkonour, précèdent le décollage d'astronautes. Ce matin, le pope de Leninsk a béni la fusée russe qui doit lancer Thomas Pesquet sur orbite.

  • Curiosity analyse une météorite

    Le rover de la Nasa s’est arrêté quelques instants afin d’étudier une étrange roche sombre. Il s’agit d’une météorite fer-nickel de la taille d’une balle de golf.