Le Soleil voit rouge

Le 9 juin 2014, Mario Weigand a pris ces images impressionnantes des taches solaires 2080 et 2085, avec un filtre H alpha, qui ne laisse passer que la lumière rouge de l'hydrogène. Les deux premiers clichés ont été pris à 14h02 et 14h15, puis les trois suivants à 15h51, 16h01 et 16h14 (heure locale française).

Les deux taches, situées ce jour-là au centre du disque solaire, étaient plus actives que d'habitude. La tache de droite, 2080, représente une éruption solaire de très haute intensité (classe X). Lors d'éruptions comme celle-ci, d'immenses nuages de particules très énergétiques sont éjectés dans l'espace et peuvent atteindre la Terre. Quand ces particules atteignent l'atmosphère de notre planète, elles provoquent des aurores polaires.

Fanny Bouilly, le 16 juin 2014

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Vénus et l’avion de ligne

    Alors que la planète Vénus passe au plus près de la Terre, un avion de ligne a été saisi juste à côté de son fin croissant. Une photo rare !

  • L'éclipse de Patagonie

    Le 26 février 2017, une éclipse annulaire de Soleil était visible depuis la Patagonie.

  • La supernova de 1987, trente ans plus tard

    Les astronomes ne pouvaient manquer pareil anniversaire : le 23 février 1987 apparaissait la dernière supernova visible à l’œil nu. Pour la circonstance, ils ont utilisé le télescope spatial Hubble pour photographier ce « soleil éclaté », dont l’onde de choc continue de traverser l’espace.