Le Soleil voit rouge

Le 9 juin 2014, Mario Weigand a pris ces images impressionnantes des taches solaires 2080 et 2085, avec un filtre H alpha, qui ne laisse passer que la lumière rouge de l'hydrogène. Les deux premiers clichés ont été pris à 14h02 et 14h15, puis les trois suivants à 15h51, 16h01 et 16h14 (heure locale française).

Les deux taches, situées ce jour-là au centre du disque solaire, étaient plus actives que d'habitude. La tache de droite, 2080, représente une éruption solaire de très haute intensité (classe X). Lors d'éruptions comme celle-ci, d'immenses nuages de particules très énergétiques sont éjectés dans l'espace et peuvent atteindre la Terre. Quand ces particules atteignent l'atmosphère de notre planète, elles provoquent des aurores polaires.

Fanny Bouilly, le 16 juin 2014

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • MUSE réalise un magnifique cliché de Neptune

    Grâce à un nouveau système d’optique adaptative, l’instrument MUSE du Very Large Telescope (VLT) de l’ESO a pu obtenir l’image la plus précise de Neptune prise depuis la Terre. Généralement réservé aux télescopes spatiaux, Hubble notamment, ce type d’image de grande qualité des confins de notre Système solaire est désormais réalisable par les télescopes au sol.

  • L’astéroïde Ryugu en 3D

    L’astronome-musicien Brian May a produit une image stéréo de l’astéroïde Ryugu, la prochaine cible d'Hayabusa 2, à partir de deux vues prises à 13 minutes d’intervalle.

  • Première photo d’une planète en formation

    Le Very Large Telescope (VLT) au Chili vient de photographier une planète en train de s’agréger en orbite autour d’une étoile proche. Cette nouvelle prouesse est due à l’optique adaptative de nouvelle génération appelée SPHERE.