Le retour des nuages noctiluques

De nombreux témoins ont signalé des nuages noctiluques depuis la France, la Belgique et l'Allemagne, le 4 juillet 2014. Comme le montre cette photo prise depuis l'Allemagne, il s'agit de nuages visibles de nuit et relativement lumineux.

Ces nuages sont observés habituellement depuis les régions polaires. Situés à environ 85 km d'altitude, ils sont si hauts qu'à la fin du crépuscule, le Soleil parvient à les éclairer par en dessous quand il est juste sous l'horizon.

Sous nos latitudes, l'apparition des nuages noctiluques reste rare. Mais ils sont visibles de plus en plus souvent et c'est probablement dû au réchauffement climatique. Paradoxalement, ces couches d'atmosphère sont de plus en plus froides, car une partie croissante du rayonnement reçu au sol n'est pas réémis vers l'espace.

On peut espérer voir ces nuages jusqu'au 15 août. Ne manquez pas de surveiller l'horizon nord dans les jours qui viennent.

JL Dauvergne, le 7 juillet 2014

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Vénus et l’avion de ligne

    Alors que la planète Vénus passe au plus près de la Terre, un avion de ligne a été saisi juste à côté de son fin croissant. Une photo rare !

  • L'éclipse de Patagonie

    Le 26 février 2017, une éclipse annulaire de Soleil était visible depuis la Patagonie.

  • La supernova de 1987, trente ans plus tard

    Les astronomes ne pouvaient manquer pareil anniversaire : le 23 février 1987 apparaissait la dernière supernova visible à l’œil nu. Pour la circonstance, ils ont utilisé le télescope spatial Hubble pour photographier ce « soleil éclaté », dont l’onde de choc continue de traverser l’espace.