Le film de la descente de Philae sur la comète

Ci-dessus, la vue de Philae prise à 15h14, le 12 novembre 2014, juste avant son premier rebond sur le sol de la comète. ©ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

La caméra à haute résolution de la sonde Rosetta a photographié le robot Philae alors qu'il approchait de la comète « Chury » et qu'il rebondissait dessus, le 12 novembre 2014. “Ciel & Espace” a animé la scène.

Atterrissage mouvementé

Philae a donc rebondi sur la comète Churyumov-Gerasimenko. Cet atterrissage mouvementé, dû à la défaillance simultanée de deux systèmes (un propulseur destiné à plaquer Philae contre la comète et deux harpons qui devaient l'ancrer sur place), a été vu de loin par la sonde Rosetta.

Celle-ci se trouvait à 17,5 km de la surface du petit corps céleste quand sa caméra Osiris, celle qui prend des images à très haute résolution, a mitraillé la scène.

Sur une durée de 30 minutes environ, Osiris a pris une série d'au moins 4 images qui montrent la surface de la comète mais aussi le module Philae en train d'approcher du site visé (baptisé Agilkia).

L'un des clichés montre aussi la trace laissée par Philae à l'endroit précis de son premier contact avec le sol en apparence poudreux de la comète. Et un dernier le saisit, juste devant l'ombre portée d'un rocher, en train de repartir après avoir rebondi.

Un document exclusif

“Ciel & Espace” s'est procuré la mosaïque d'images réalisée par la caméra Osiris, sans les zooms en incrustation. Cela nous a permis d'animer la scène afin de la montrer dans son déroulement chronologique :

Ces images offrent une résolution de 28 cm par pixel et permettent de reconnaître la forme de Philae, avec ses trois pieds déployés.

Par rapport à sa trajectoire initiale, le petit module a rebondi en déviant. La dernière image permet de savoir dans quelle direction il se dirigeait et aidera sans doute à retrouver sa localisation finale sur la comète. À ce jour, en effet, on ne sait toujours pas à quel endroit précis se trouve Philae.

Ci-dessous, la série de photos de Rosetta, sans les zooms.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Elon Musk dévoile ses plans pour coloniser le Système solaire

    Mars ne suffit plus ! Lors du 67e Congrès international d’astronautique, le patron de la société privée Space X a révélé son vaisseau géant pour faire essaimer l’humanité sur Mars et sur d’autres corps du Système solaire.

  • Tout savoir sur Rosetta en BD

    Tout le monde a suivi l’atterrissage du robot Philae sur la comète Chury, le 12 novembre 2014. Mais pour le grand public, son vaisseau mère Rosetta est resté un peu dans l'ombre. Heureusement, c'est à son tour d'être sous le feu des projecteurs : la sonde se pose sur la comète le 30 septembre 2016. Retour sur cette mission très riche.

  • Europe, la lune active qui gagne en attractivité

    Avec de nouvelles observations du télescope spatial Hubble, le deuxième satellite de Jupiter est suspecté d’éjecter de la vapeur d’eau. Un indice de plus de l’existence de l’océan sous-glaciaire d’Europe, qui intéresse les exobiologistes.