La station spatiale en transit devant Saturne ! [TRUCAGE]

[Note du 25/01/14 : Nous venons d'apprendre que cette image, qui a eu les honneurs de l'Astronomy Picture of the Day de la Nasa, était en fait un habile trucage. Julian Weßel lui-même a dû le reconnaître après que des doutes se soient faits jour dans la communauté des astrophotographes. Trop beau, donc, pour être vrai !]

Cette vue de Saturne est exceptionnelle, elle a été prise lorsque l'ISS passait devant la planète géante. L'image finale est un composite réalisé en combinant les différentes trames de la caméra vidéo montée sur un télescope de 254 mm pour la prise de vue.


Par une chance extraordinaire, une des images de la vidéo est très exactement centrée sur le moment où la station était parfaitement alignée avec Saturne. Pour planifier une telle observation, Julian Weßel a calculé la ligne de transit avec le logiciel en ligne Calsky.


Un rapide calcul montre qu'il faut se situer sur cette ligne avec une précision de moins de 40 m pour que le transit ait lieu ! Pour qu'il soit aussi bien aligné que sur cette prise de vue la précision n'est donc que de quelques mètres !


Si vous êtes dubitatif devant un tel exploit, l'auteur a posté la vidéo de sa prise de vue sur Youtube.

Julian Weßel n'en est pas à son premier exploit, il a déjà réalisé l'an dernier le même type d'observation devant Jupiter.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Météore en plein cœur : et de 2 !

    Étonnant : par deux fois, une étoile filante a traversé le champ d’une photographie de la même nébuleuse, à quelques heures d’intervalle, sur deux continents différents !

  • Incendie près d’une base spatiale

    En Californie, les flammes font rage près de la base de Vandenberg, où le lancement d’une fusée Atlas 5 a dû être annulé.

  • Le ciel de Gaïa

    Un peu moins de trois ans après son lancement en décembre 2013, la sonde européenne Gaïa livre sa première carte du ciel. Plus d’un milliard de sources lumineuses y sont localisées avec une précision record.