La saga des survols cométaires

Cinq comètes ont été observées par les sondes spatiales en 25 ans. (crédit : Nasa /JPL/ ESA)

Avec le survol de Hartley 2, le 4 novembre 2010, les agences spatiales ajoutent une cinquième comète à leur tableau de chasse. Découvrez les images toutes fraiches de Hartley 2, dans notre évènement du 4 novembre 2010.

Voici un rappel en images des précédentes visites :

Halley par Giotto

1986, Halley : plus sombre que le charbon

Le 14 mars 1986, la sonde européenne Giotto est passée à 600 km du noyau de la comète de Halley.

C'est la plus célèbre des comètes, car elle a permis en 1758 de valider la théorie de la gravitation d'Isaac Newton.

Les astronomes ont eu la surprise de découvrir que ce corps de 16 km était plus sombre que du charbon !

Halley réfléchit seulement 3 % de la lumière du Soleil. Un constat inattendu pour un astre habituellement décrit comme une boule de neige sale.

 

 

 

Borelly

2001, Borrelly : une cacahuète comme Hartley 2

Le 21 septembre 2001, la sonde américaine Deep Space 1 rencontre la comète Borrelly. Elle passe à 2200 km de son noyau, large de 8 km.

Les images dévoilent un objet très allongé, aux terrains très variés. Deux caractéristiques que l'on retrouve sur la comète Hartley 2.

 

 

 

 

 

 

 

 

comète Wild 2

2004, Wild 2 : retour d'échantillons sur Terre

Le 2 janvier 2004, la sonde Stardust de la Nasa traverse la queue de Wild 2. Objectif : rapporter sur Terre quelques poussières cométaires. 72 images du noyau sont enregistrées. Celui-ci, large de 5 km, montre une surface accidentée, avec notamment un cratère large de près de 2 km.

Pour identifier les particules revenues sur Terre dans le gel d'une petite capsule, la Nasa a fait appel aux internautes volontaires avec le projet Stardust@home. Ce projet a permis de découvrir des acides aminés.

Stardust, rebaptisée NExT, continue sa route vers la comète Tempel 1, qu'elle rencontrera le 14 février 2011. Un astre déjà survolé et percuté par Epoxi (à l'époque nommée Deep Impact, lire ci-dessous).

 

 

Temple 1 par Deep impact

2005, Tempel 1 : une visite percutante

Le 12 janvier 2005, la Nasa lance un projectile vers la comète Tempel 1 depuis la sonde Deep Impact pour étudier sa composition. Celle-ci se révèle plus poussiéreuse et moins glacée qu'attendu.Ci-dessous une image prise juste après l'impact.

 

 

 

 

 

 

 

Prochaine cible de l'Europe :  Churyumov-Gerasimenko

En 2014, la sonde Rosetta va réaliser une grande première en se satellisant autour de la comète Churyumo-Gerasimenko. Elle déposera également un atterrisseur à sa surface.

Ce sera le point d'orgue de cette mission lancée en 2004. Elle a déjà à son actif quelques beaux faits d'armes, comme le survol de l'astéroïde Lutetia en juillet 2010, sur lequel elle a trouvé du régolite. A ce jour, Halley reste la plus grosse comète approchée par une sonde comme le montre l'illustration ci-contre.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Plus de 70 tests de matériel pour l’astronomie !

    Nous venons de publier dans notre application « Ciel et Espace, Le + » deux numéros spéciaux regroupant nos tests de lunettes, de télescopes, de montures, d’oculaires et de jumelles.

  • Cassini : 5 petits tours et puis s'en va...

    Ce lundi 14 août à 6h22, la sonde Cassini est passé brièvement à travers la haute atmosphère de Saturne, entamant le premier des cinq tours de la planète qu'il lui reste à faire avant d'y plonger et y disparaître définitivement.

  • Ce week-end, observez les Perséides

    2017 est une très bonne année pour l’essaim d’étoiles filantes des Perséides. Tentez de les observer dès ce week-end, et toute la semaine prochaine.