La plus belle fleur née dans l’espace

Cette fleur, un zinnia, est née dans l'espace. Certes, elle n'est pas issue du vide stellaire, mais d'un projet botanique embarqué à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Malgré la présence d'air, d'eau, de chaleur et un équipage aux petits soins, elle a dû lutter contre un adversaire de poids : l'absence des effets de la gravité.


C'est afin d'étudier ceux-ci qu'est né le projet VEGGIE. En juillet 2015, l'équipage de l'ISS a ainsi réussi à produire des laitues, qu'ils ont pu déguster dès le second lot. Pour les zinnias, la tâche était plus ardue car, sans gravité, l'eau reste à des lieux fixes comme dans les racines et risque de noyer la plante. Il a donc fallu utiliser des ventilateurs en permanence.


Après deux pertes sur quatre plantes au départ, les efforts de l'astronaute Scott Kelly ont été récompensés par cette belle éclosion. Une première étape avant un jardin sur Mars ?


Adrien Denèle, le 19 janvier 2016

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La sonde Exomars TGO photographie Mars au plus près

    La sonde européenne Trace Gas Orbiter (TGO) a commencé ses observations de Mars. Si plusieurs de ses instruments doivent étudier l’atmosphère de la planète rouge, elle possède tout de même une caméra capable de prendre des images de la surface avec une bonne précision.

  • L'image du jour : Soyouz bénie par un pope

    La tradition ne date pas de Gagarine, mais elle est tout aussi scrupuleusement suivie que les autres étapes qui, à Baïkonour, précèdent le décollage d'astronautes. Ce matin, le pope de Leninsk a béni la fusée russe qui doit lancer Thomas Pesquet sur orbite.

  • Curiosity analyse une météorite

    Le rover de la Nasa s’est arrêté quelques instants afin d’étudier une étrange roche sombre. Il s’agit d’une météorite fer-nickel de la taille d’une balle de golf.