Finalement, le Thirty Meter Telescope sera construit à Hawaï

Crédit : TMT
Au terme d’un long chemin juridique qui opposait astronomes et populations locales d’Hawaï, le très grand télescope américain, d’un diamètre de 30 m, pourra être construit au sommet du volcan Mauna Kea.

Le projet aura été très retardé mais il va finalement voir le jour à l’endroit initialement prévu. Après plus de deux ans d’arrêt des travaux pour cause d’annulation du permis de construire, le Thirty Meter Telescope (TMT) devrait enfin sortir de terre sur l’île d’Hawaï, à 4200 m d’altitude, au sommet de son point culminant, le Mauna Kea.

Le 28 septembre 2017, le conseil territorial a en effet autorisé la construction de ce qui devrait devenir l’un des trois plus gros télescopes du monde. Un vote a eu lieu pour arriver à cette décision. Il s’est joué à cinq voix contre deux.

Un transfert aux Canaries un temps envisagé

En 2015, alors que les travaux débutaient, un groupe d’Hawaïens opposés au projet avait fait annuler le permis de construire par décision de justice. Depuis, les astronomes étaient bloqués, au point que, fin 2016, il était envisagé d’implanter le TMT aux Canaries, sur l’île de La Palma. Un accord avait même été signé avec La Palma en mars 2017 pour permettre les travaux.

Le nouveau permis de construire déposé à Hawaï a donc finalement été accepté. À moins d’un nouveau recours des opposants, le chantier du TMT devrait rapidement redémarrer à Hawaï.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Retour sur la Lune ? N'oubliez pas la science !

    Tandis que l'on se rapproche du cinquantenaire du premier pas sur la Lune, notre satellite semble devenir chaque jour un peu plus désirable. Mais quelle est la place de la science — et en particulier de l'astrophysique — dans les projets d'installation de l'homme sur la Lune, interroge le cosmologiste Joseph Silk.

  • Podcast : Ondes gravitationnelles, les enjeux d'une grande découverte

    Il y a deux ans, les équipes de Ligo et de Virgo annonçaient la toute première détection d'une onde gravitationnelle, émise par la fusion de deux trous noirs. Pour commémorer cette découverte, rediffusion exceptionnelle du podcast enregistré avec Matteo Barsuglia, membre de l'équipe Virgo.

  • Podcast : ce qu'il faut observer dans le ciel en ce mois de février

    En février, il ne faudra pas rater le beau rapprochement entre Jupiter et la Lune, la belle lumière cendrée du 19, mais vous pourrez aussi explorer la Poupe en compagnie de Jean-Luc Dauvergne (Ciel & Espace) et le cratère lunaire Kies avec Bernard Nomblot (Universcience.TV). Comme chaque mois, nos chroniqueurs vous feront aussi découvrir leurs coups de cœur !