Découverte de brumes sur Cérès

L'étau se resserre autour des mystérieux spots blancs découverts dans l'un des cratères de la planète naine Cérès. La sonde de la Nasa Dawn est actuellement sur orbite autour du corps principal de la Ceinture d'astéroïdes.

Sa grande découverte est la détection de brumes au-dessus de ces spots blancs. Le résultat est publié dans la revue Nature.

« La brume recouvre la moitié du cratère et s'arrête au niveau du gradin », détaille Christopher Russell, de l'université de Californie et directeur de la mission Dawn.

Les brumes en question ont été détectées sur les photos prises lorsque le Soleil culmine sur le cratère. Ci-contre, une vue récente du 9 juin 2015.

Pour le moment, deux pistes étaient suivies pour expliquer ces spots blancs. Il pouvait s'agir soit de sel, soit de glace. La présence de brume sur cette zone tranche en faveur de la glace, et le spectrographe permettra de trancher définitivement lorsqu'il aura observé le cratère avec suffisamment de précision.

Des observations européennes réalisées avec le satellite infrarouge Herschel et publiées en 2014 suggéraient déjà une telle activité géologique sur Cérès. Les chercheurs avaient en effet découvert de la vapeur d'eau en train de s'échapper du corps !

Il sera intéressant de découvrir des images plus résolues encore pour voir si il existe une source (un geyser par exemple) pour renouveller la glace dans cette zone. L'orbite de la sonde est de plus en plus proche du sol.

Cérès est un objet particulier dans la Ceinture d'astéroïdes, car il est composé d'au moins 25% de glace d'eau. Une proportion bien plus élevée que la moyenne dans la Ceinture d'astéroïdes.

JL Dauvergne, le 22 juillet 2015

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La sonde Exomars TGO photographie Mars au plus près

    La sonde européenne Trace Gas Orbiter (TGO) a commencé ses observations de Mars. Si plusieurs de ses instruments doivent étudier l’atmosphère de la planète rouge, elle possède tout de même une caméra capable de prendre des images de la surface avec une bonne précision.

  • L'image du jour : Soyouz bénie par un pope

    La tradition ne date pas de Gagarine, mais elle est tout aussi scrupuleusement suivie que les autres étapes qui, à Baïkonour, précèdent le décollage d'astronautes. Ce matin, le pope de Leninsk a béni la fusée russe qui doit lancer Thomas Pesquet sur orbite.

  • Curiosity analyse une météorite

    Le rover de la Nasa s’est arrêté quelques instants afin d’étudier une étrange roche sombre. Il s’agit d’une météorite fer-nickel de la taille d’une balle de golf.