Blue Origin se rapproche du vol habité

Crédit : Blue Origin
Pour la huitième fois, une fusée New Shepard de la société Blue Origin a décollé et effectué un vol suborbital. Cet essai sans passager pourrait être le dernier avant que les premiers touristes tentent l’aventure, peut-être à la fin de 2018.

L’image commence à être habituelle : une fusée New Shepard décolle dans le ciel bleu du Texas. Ce 29 avril 2018, vers 18 h 15 heure locale, c’était en effet la huitième fois que ce lanceur mis au point par la société privée Blue Origin s’élançait pour un vol d’essai d’un peu plus de dix minutes. Son unique moteur, appelé BE-3, l’a propulsé à 3500 km/h jusqu’à 60 km d’altitude. Là, la fusée s’est séparée de sa charge utile, une capsule inhabitée équipée de larges baies vitrées destinées à l’observation de la Terre — un vaisseau qui, à terme, devrait emporter des touristes spatiaux.

La capsule a continué à grimper jusqu’à 107 km avant de redescendre et de se poser sous trois grands parachutes. Si des passagers s’étaient trouvés à son bord, ils auraient ressenti l’apesanteur pendant quelques minutes. Quant à la fusée, elle est revenue se poser en douceur grâce à une deuxième mise à feu de son moteur BE-3, selon une technique éprouvée depuis 2015.

Blue Origin reste encore vague sur les prochains lancements et laisse entendre qu’un premier vol habité, similaire à celui-ci, pourrait intervenir d’ici la fin de 2018 ou au début de 2019.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La baie du mont Saint-Michel depuis l’espace

    Un des sites touristiques les plus visités de France a été photographié par le satellite Sentinel-2 durant une marée descendante. La mission Sentinel-2 observe notre planète pour y recenser les stigmates du réchauffement climatique.

  • Une tranche galactique à la loupe

    Sur ce cliché obtenu par le télescope spatial Hubble, difficile de deviner la structure spirale de la galaxie NGC 1032. Depuis la Terre, cette galaxie située à près de 100 millions d’années-lumière dans la constellation de la...

  • Une vidéo impressionnante de la comète « Chury »

    Une courte animation d’images prises lors de la mission Rosetta le 1er juin 2016 fait le buzz sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une série de poses de 12,5 secondes obtenues à travers une série de filtres alors que la sonde européenne se trouvait à 13 km de la comète Chury.